Les Français et la panne

À l’occasion des 20 ans de l’arrivée du Viagra en France le 15 octobre prochain, l’équipe d’experts My-Pharma.info a souhaité analyser en détail le rapport entre les français et leur recours aux médicaments améliorant l’érection. La rédaction a choisi l’Ifop pour réaliser une étude par questionnaire auto-administré en ligne du 17 au 19 septembre 2018 auprès d’un échantillon de 2 023 personnes, représentatif de la population âgée de 18 ans et plus résidant en France métropolitaine.

I – La consommation de Viagra en France

1. Une croissance constante depuis 2001
– Le nombre d’hommes qui déclarent avoir déjà été confrontés à des problèmes d’érection a augmenté depuis 2015 (44% en 2005 contre 64% en 2018)
– Le nombre de femmes qui déclarent avoir déjà été confrontées à ce genre de problème a, quant à lui, plus que doublé depuis 2001 (25% en 2001 contre 59% en 2018)

2. Zoom de la consommation de Viagra en région
– 71% des hommes résidant dans les Hauts-de-France ont rencontré des problèmes d’érection au cours des 12 derniers mois (La moyenne étant de 54% pour l’ensemble des français 
sexuellement actifs)
– Mais ce sont les sudistes les plus grands consommateurs puisque 21% des hommes résidant 
en Provence-Alpes-Côte d’Azur et Occitanie ont déjà pris un médicament améliorant l’érection au cours de leur vie (moyenne : 15%)

3. Un réel problème vécu par les hommes (et ressenti par les femmes)
– Près d’1 français sur 2 avoue déjà avoir été confronté à une absence totale d’érection au cours de leur vie
– Ainsi, 60% des hommes ayant eu un rapport sexuel au cours des 12 derniers mois déclarent avoir eu une absence ou une insuffisance du désir sexuel, et 54% d’entre eux déclarent avoir eu un problème d’érection
=> Cette expérience est notamment plus largement vécue par les +60 ans (75% en moyenne)

II – Le recours au médicament améliorant l’érection

1. De nombreux français sont tentés, peu passent à l’action
– 34% des hommes ayant déjà eu un rapport sexuel seraient tentés d’utiliser un médicament 
améliorant l’érection (ex : Viagra, Levitra, Cyalis…), et ce, même de manière très 
occasionnelle. Toutefois, seulement 15% d’entre eux en ont déjà pris
– De manière plus précise, 54% des hommes ayant eu un problème d’érection il y a moins d’un an seraient tentés d’utiliser un médicament améliorant l’érection. Mais, seuls 29% 
d’entre eux en auraient déjà utilisé au cours de leur vie

2. Les Français sous antidépresseurs plus touchés par les troubles érectiles
– 66% des usagers d’antidépresseurs déclarent avoir déjà eu une absence totale d’érection au cours des 12 derniers mois, soit 2 français consommateurs d’antidépresseurs sur 3 !
– De plus, 3 usagers d’antidépresseurs sur 4 ont rencontré des baisses ou une absence de désir sexuel au cours des 12 derniers mois

3. Stress et performance sexuelle ne font pas bon ménage … Les entrepreneurs en ligne de mire !
– Le facteur stress régulier serait la cause de 65% des problèmes érectiles et 70% des problèmes de désir sexuel des hommes ayant eu un rapport au cours des 12 derniers mois
– Et près de 80% des travailleurs indépendants déclarent avoir eu une absence ou une insuffisance de désir sexuel au cours des 12 derniers mois

4. Les homosexuels davantage touchés par le trouble érectile
– 68% des hommes homosexuels affirment avoir déjà eu une absence ou une insuffisance de désir sexuel au cours des 12 derniers mois contre 60% des hommes hétérosexuels
– 19% des homosexuels ont utilisé un médicament améliorant l’érection au cours des 12 derniers mois

III – Un sentiment de honte

1. Se procurer un médicament améliorant l’érection : principalement sur ordonnance mais également en toute discrétion sur Internet
– 83% des hommes ayant déjà utilisé des médicaments améliorant l’érection s’en sont procurés par ordonnance en pharmacie une ou plusieurs fois
– 82% des jeunes de moins de 25 ans ayant déjà utilisé ces médicaments les ont acheté sans ordonnance sur internet

2. Les problèmes d’érection pour certains, une affaire de PERFORMANCE pour les autres
– Près de 2 hommes français sur 3 rencontrant des problèmes d’érection déclarent ne pas être satisfaits de leur vie sexuelle
– 1 français sur 5 récemment en couple aurait déjà utilisé un médicament améliorant sa performance sans en informer sa partenaire

3. Jusqu’où les Français sont-ils prêts à aller pour améliorer leur performance ?
– Chose étonnante, plus de 3 français sur 4 (68%) n’ayant jamais eu de partenaire sexuelle 
seraient prêts à utiliser un médicament améliorant l’érection sans le dire à leur partenaire
– 41% des hommes âgés de moins de 30 ans qui pourraient utiliser un médicament améliorant 
l’érection seraient prêt à ne pas en informer leur partenaire