Brésil : vers une interdiction totale de l’avortement

Groupes religieux conservateurs menacent le droit à l’avortement au Brésil, qui est déjà très strict —  même si légalisé seulement en trois cas, presque d’une femme sur cinq a déjà avorté à l’âge de 40 ans

Les manifestations féministes ont occupé les rues des capitales du Brésil contre les changements de la constitution qui ouvrent la voie à l'interdiction totale de l'avortement. Photo : Divulgation
Les manifestations féministes ont occupé les rues des capitales du Brésil contre les changements de la constitution qui ouvrent la voie à l’interdiction totale de l’avortement. Photo : Divulgation

Au Brésil, un projet d’amendement constitutionnel approuvé le 8 novembre entend inclure dans le texte de la Constitution que “la vie commence à la conception”. Le projet a été approuvé par une commission dirigée par des groupes évangéliques brésiliens, qui aujourd’hui exercent une influence expressive dans la Chambre des députés. La proposition maintenant doit être examiné par la plénière. 

Le projet de loi est un danger pour les droits des femmes concernant l’avortement, puisque la Constitution brésilienne dit que l’Etat doit protéger la vie — mais jusqu’à maintenant, le texte ne dit pas que la vie commence à partir de la conception. Continuer la lecture de « Brésil : vers une interdiction totale de l’avortement »